Penser et combattre les dominations structurelles

Penser les dominations structurelles

Cette étude propose une critique des concepts de discrimination et de privilège qui sont souvent mobilisés pour penser les phénomènes d’inégalités et de dominations sociales (racisme, sexisme, inégalités de classes, etc.). En montrant que ces notions et certains de leurs usages au sein des milieux associatifs et militants tendent à véhiculer une conception idéaliste, individualisante et morale de la transformation sociale, ce texte entend défendre une conception proprement structurelle et systémique des dominations, contre lesquelles il n’est possible de lutter qu’à un niveau collectif. C’est alors la question des formes d’organisation politique au service des luttes d’émancipation qu’il faut pouvoir affronter à nouveaux frais.

Type de publication

Année de publication

Auteur.rice

Catégorie

Cette étude propose une critique des concepts de discrimination et de privilège qui sont souvent mobilisés pour penser les phénomènes d’inégalités et de dominations sociales (racisme, sexisme, inégalités de classes, etc.). En montrant que ces notions et certains de leurs usages au sein des milieux associatifs...
Cette publication n'est pas encore en lecture publique. Elle est actuellement réservée aux abonné.e.s à la revue Permanences critiques.

Pour vous abonner : Permanences critiques - Abonnement 1 an.

Si vous y êtes déjà abonné.e, connectez-vous à votre compte

Pour vous connecter à votre compte : https://www.arc-culture.be/mon-compte/

log in