De l’administration électronique à la privatisation numérique

De l’administration électronique à la privatisation numérique.

Le passage d’un accueil au guichet et de démarches administratives sur papier à des services en ligne est un processus qui s’est déployé sur plusieurs années. Nous vivons aujourd’hui la dernière phase de généralisation de ces démarches. Il devient nécessaire alors de prendre en compte ceux qui sont les plus éloignés des pratiques numériques et qui sont aussi souvent ceux qui dépendent le plus crûment des aides publiques. Divers médiateurs et travailleurs sociaux ont été mobilisés pour traiter cette situation. Mais la fracture numérique pourrait bien aussi se révéler un marché rentable, comme l’illustre le site MesAllocs.fr

Type de publication

Année de publication

Auteur.rice

Thématique

Catégorie

Le passage d’un accueil au guichet et de démarches administratives sur papier à des services en ligne est un processus qui s’est déployé sur plusieurs années. Nous vivons aujourd’hui la dernière phase de généralisation de ces démarches. Il devient nécessaire alors de prendre en compte ceux qui sont les plus éloignés des pratiques
Cette publication n'est pas encore en lecture publique. Elle est actuellement réservée aux abonné.e.s à la revue Permanences critiques.

Pour vous abonner : Permanences critiques - Abonnement 2022.

Si vous y êtes déjà abonné.e, connectez-vous à votre compte

Pour vous connecter à votre compte : https://www.arc-culture.be/mon-compte/

log in