Par-delà le couple discrimination-privilège

Par-delà le couple discrimination-privilège

Par-delà le couple discrimination/privilège, mettre en lumière l’agentivité et la résistance à partir des marges

On reproche souvent aux concepts de discrimination et de privilège de ne se concentrer que sur la dimension « micro » ou individuelle des inégalités, alors qu’ils permettent en réalité de nommer l’existence de rapports sociaux et de rendre visible l’effet des structures dans la vie quotidienne. Pour autant, ils ne suffisent pas pour comprendre la manière dont le pouvoir fabrique des subjectivités, ni comment les individus y résistent. En se donnant avec Foucault un concept relationnel, pluriel et dynamique du pouvoir, et en s’intéressant à la manière dont les violences déréalisent les vécus et déshumanisent les personnes, cette analyse replace l’agentivité des acteur·rice·s sociales marginalisé·e·s au centre de la réflexion sur les rapports de pouvoir.

Type de publication

Année de publication

Auteur.rice

Catégorie

On reproche souvent aux concepts de discrimination et de privilège de ne se concentrer que sur la dimension « micro » ou individuelle des inégalités, alors qu’ils permettent en réalité de nommer l’existence de rapports sociaux et de rendre visible l’effet des structures dans la vie quotidienne. Pour autant, ils ne suffisent pas pour comprendre la manière dont le pouvoir fabrique des subjectivités, ni comment les individus y résistent.
Cette publication n'est pas encore en lecture publique. Elle est actuellement réservée aux abonné.e.s à la revue Permanences critiques.

Pour vous abonner : Permanences critiques - Abonnement 1 an.

Si vous y êtes déjà abonné.e, connectez-vous à votre compte

Pour vous connecter à votre compte : https://www.arc-culture.be/mon-compte/

log in