La guerre des filtres. De la domination du « post-politique »

Le complotisme au travers des filtres des acteurs numériques

Le statut des postures critiques au sein du débat public est aujourd’hui en proie à des tensions qui en brouillent les manœuvres classiques : d’une part leurs espaces de déploiement continuent de considérablement se modifier sous l’impulsion du développement numérique

Cette publication n’est pas encore en lecture publique. Elle est actuellement réservée aux abonné.e.s à la revue Permanences critiques.

Pour vous abonner : Permanences critiques – Abonnement 1 an.

Si vous y êtes déjà abonné.e, connectez-vous à votre compte

Pour vous connecter à votre compte : https://www.arc-culture.be/mon-compte/

log in