Faire revenir le temps payé

Faire revenir le temps payé.

Cette analyse propose de reprendre le vieux mot d’ordre ouvrier « Moins de travail, plus d’argent », comme base d’une vision stratégique pour guider les revendications sociales dans les services publics. Elle s’interroge, à cette fin, sur la convergence entre les luttes pour un salaire au travail gratuit et les luttes pour un meilleur contrôle du temps de travail dans le cadre de la reproduction sociale. La réflexion proposée vise alors à interroger la possibilité de voir le refus du travail comme une stratégie de lutte contre le travail gratuit.

Type de publication

Année de publication

Thématique

Catégorie

Cette analyse propose de reprendre le vieux mot d’ordre ouvrier « Moins de travail, plus d’argent », comme base d’une vision stratégique pour guider les revendications sociales dans les services publics. Elle s’interroge, à cette fin, sur la convergence entre les luttes pour un salaire
Ce contenu est réservé aux personnes qui ont commandé {products}.