Du taf au fumoir

Du Taf au Fumoir
Publication(s) en lien avec cette activité
Pistes de réflexion pour une décroissance numérique.
L’autoritarisme discret du technocapitalisme

Les chercheur•euse•s de l’ARC analysent, scrutent, détricotent, critiquent notre société. Leurs écrits trouvent un écho chez vous, chez nous, dans nos vies.

Le podcast de l’arc ancre leurs productions dans le réel.

Il les illustre, il les nourrit, il les enrichit des témoignages de celles et ceux qui, sur le terrain, bougent, subissent, se mobilisent, expérimentent et pensent.

Le principe ?

Réuni•e•s autour d’un texte publié par l’ARC et de son auteur•e, des invité•e•s éclairent le sujet en nous parlant de leur expérience, en nous racontant leur vécu.

Un moment informel où on refait le monde en compagnie de ceux et celles qui ont décidé d’y prendre une part active.

Au-delà des questions d’accessibilité qui se sont posées de manière exponentielle pendant le confinement, et au-delà aussi de la fondamentale question des données privées qui, à bien des égards, n’est pas encore réglée, la question du numérique se pose en tant que sujet éminemment politique.

C’est ce que nous avons décidé d’aborder dans ce troisième épisode du taf au fumoir, avec Nicolas Marion, chercheur à l’ARC qui publie dans notre revue « Permanences critiques » une étude intitulée « L’autoritarisme discret du technocapitalisme » . Nous avons aussi invité Guillaume de Villers, responsable de l’EPN (espace public numérique) de la bibliothèque de Watermael-Boitsfort et membre de CABAN. Xavier Polfliet, travailleur social et enseignant.

Le postulat de Nicolas Marion est que l’expansion numérique que nous connaissons renforce la tendance autoritaire de l’idéologie néolibérale et que ça implique des dominations nouvelles qui appellent des combats nouveaux. Nos deux autres invités ont-ils la même analyse ? Quels sont ces combats nouveaux à mener et surtout, comment les mener ?

Cette discussion propose quelques pistes.

 


 


 

Permanences critiques, la revue de l’ARC, sortira son premier numéro fin juin. Vous pouvez déjà en avoir un aperçu et vous y abonner en cliquant ici [ https://www.arc-culture.be/permanences-critiques/ ]

Le réseau CABAN, collectif des acteurs bruxellois de l’inclusion numérique, fédère les associations et autres organismes qui luttent contre la fracture numérique à Bruxelles. Pour le découvrir, cliquez ici [ https://www.caban.be/ ]
 
Nubo est une coopérative belge qui propose des services en ligne (cloud, mail…) respectueux de la vie privée. Pour en savoir plus, cliquez ici [ https://nubo.coop/fr/ ]
 
Cassiopea est une association sans but lucratif qui regroupe des personnes intéressées par les technologies numériques et les enjeux citoyens qui en découlent. Découvrez-la en cliquant ici [ https://yeswiki.cassiopea.org/?HomePage ]
 
Les EPN de Watermael-Boisfort [ https://watermael-boitsfort.be/fr/vivre-a-watermael-boitsfort/culture/espaces-publics-numeriques/portes-ouvertes-a-lespace-public-numerique-17-juin ]

Les activités et services numériques de l’ARC Bruxelles : [ https://www.arc-culture-bruxelles.be/numerique/ ]

Digit’ARC, les services numériques de l’ARC Namur : [ https://www.arcnamur.be/digitarc-2/ ]