Du Taf au Fumoir

Logo de l'émission podcast Du Taf au Fumoir

Les chercheur•euse•s de l’ARC analysent, scrutent, détricotent, critiquent notre société. Leurs écrits trouvent un écho chez vous, chez nous, dans nos vies.

Le podcast de l’arc ancre leurs productions dans le réel.

Il les illustre, il les nourrit, il les enrichit des témoignages de celles et ceux qui, sur le terrain, bougent, subissent, se mobilisent, expérimentent et pensent.

Le principe ?

Réuni•e•s autour d’un texte publié par l’ARC et de son auteur•e, des invité•e•s éclairent le sujet en nous parlant de leur expérience, en nous racontant leur vécu.

Un moment informel où on refait le monde en compagnie de ceux et celles qui ont décidé d’y prendre une part active.

On est au début de la crise Covid en Belgique. Nos activités sont interrompues, comme bien d’autres. Tout le monde a pour consigne de se protéger, mais personne ou presque, pas même dans les hôpitaux, n’a de quoi. Amélie, animatrice à « la boîte Arc’oudre » et Marie, participante, très vite, avec d’autres, ont proposé de faire des masques. Les pouvoirs publics ont recours à ce bénévolat. Les demandes deviennent énormes, excessives, sans que ce travail soit reconnu. Cela les a amenées à se poser des questions qu’Arnaud, alors chargé de communication et actuellement indépendant comme soutien technique à la communication dans les asbl, a relayées dans son analyse.



Voici les liens mentionnés dans l’épisode :

 

Merci à Radio Panik, qui nous a permis d’enregistrer ce podcast dans le respect des conditions sanitaires.
Merci à Marie Charette, notre super coach qui a partagé avec nous ses précieux savoirs.
Merci à tous les chercheurs et contributeurs externes, qui ont accepté de participer à cet exercice.
Ce projet, soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, est illustré, mixé et réalisé par Raphaël De Sloover. Les entretiens sont menés par Anne Löwenthal.